Votre navigateur Internet Explorer n’est plus supporté par ce site.
Nous vous recommandons d’utiliser un autre navigateur.

Témoignages sur les Bases Adresses Locales

Retour

Le Monde interroge la BAN pour les élections législatives

Publié par Olivier le 28/06/2022

Dès le début de la campagne, Lemonde.fr et son équipe, les Décodeurs, ont décidé d'utiliser la BAN pour alimenter leur moteur de recherche de circonscription. L'objectif ? Offrir aux lecteurs un service pratique à l'occasion des élections législatives. "Revue de moteur" avec Maxime Ferrer, Journaliste développeur aux Décodeurs.

"Comment savoir dans quelle circonscription je vote ?". Cette question est le point de départ de la mise en place d'un outil pour faciliter la recherche par tout citoyen d'une circonscription : "la plupart sont composées de plusieurs communes, ou de plusieurs quartiers d’une grande ville, alors que d’autres incluent une partie de la ville et des communes limitrophes. La limite se fait parfois au sein d’une même rue, ou entre les numéros pairs et impairs" rappelle la page dédiée au service. "Des collègues avait évoqué ce service par le passé" souligne Maxime Ferrer. Restait à le mettre à porter des lecteurs du Monde.

Trouver sa circonscription en un clic


Intégration facile et résultats prometteurs

Grâce à l'API de la BAN la mise en place du service n'a pas demandé une charge importante de développement : "la documentation est claire et utile" et les données sont référentielles.
Le résultat ne s'est pas fait attendre : rien que sur la soirée du second tour des élections législatives les pages liées au service ont été consultées 15 millions de fois, pour environ 1 million de cartes de résultat vues. Sur la période électorale, 2 à 3 millions d'appels d'adresses ont été constatés. "On est ravi" insiste le journaliste des Décodeurs.

Des services au-delà des élections

Les Décodeurs  sont prêts à employer la BAN et ses outils pour d'autres usages. Parmi eux, par exemple, l'exploitation de la cartographie associée à l'adresse afin de mieux situer sur une carte les évènements associés à un fait divers sur lequel Les Décodeurs seraient amenés à enquêter. "Cela nous permettrait de faire appel à des données de références et qualifiées, et ne plus faire appel à des outils de cartographie/géolocalisation du marché." conclue Maxime Ferrer.

Retour